img_0317

Défi chocolat dans les Maritimes : jours 10 à 15

Les coulisses du défi chocolat dans les provinces maritimes

Relire le résumé des jours 4 à 9

Jours 10 à 15 : plongée au cœur de l’Acadie

Ça y est, nous sommes déjà à mi-parcours de notre défi chocolat ! Et c’est maintenant que nous commençons à comprendre que ce défi se jouera avant tout sur l’endurance. Cette aventure est très intense et nous demande sincèrement beaucoup d’énergie. Heureusement, nous pouvons compter sur l’incroyable accueil qui nous est réservé à chacune de nos étapes. Ces derniers jours, nous avons continué de parcourir le Nouveau-Brunswick et nous nous sommes de plus en plus immergés dans l’histoire de l’Acadie. Autant d’histoires que nous aimerions vous conter.

Jour 10

Quittant Miramichi, nous avons fait route au sud à nouveau pour rejoindre la ferme Terre Partagée un  jour de récolte. Bien que Rebeka et Kevin aient été très occupés à préparer la grande journée de marché du lendemain, nous avons eu la chance de partager un bon moment convivial autour d’un dîner avec eux et leur famille. Juste avant de se mettre à table, Kevin est allé nous dénicher un des nombreux livres de cuisines qui trônaient sur l’étagère. Pas n’importe lequel ; un livre de cuisine Acadienne. En le feuilletant, nous avons réalisé à quel point la gastronomie acadienne avait des points communs avec la gastronomie française. Et pour cause, toutes deux partagent les mêmes racines. Cela nous a vraiment touché et donné envie de creuser.

Jour 11

Alors que nous quittions la ferme pour la ville avec quelques regrets, ces derniers ont tous disparu au moment où nous avons rencontré Cherrie et Roch. Chaque rencontre est toujours pleine de surprises. Un de nos meilleurs moments de la journée, c’est d’ailleurs quand nous venons sonner à la porte avec nos deux grosses valises. C’est très amusant d’être là et de se dire que ce que l’on fait, c’est un peu fou et que les gens qui nous ouvrent et bien ils sont vraiment très sympas quand même. Quant à cette rencontre avec Cherrie et Roch et bien ce n’était que du bonheur. Lorsque des gourmands rencontrent d’autres gourmands, tout se passe bien en général. Nous aurions pu rester des heures à discuter popottes et loisirs créatifs mais après avoir offert un bon repas à une belle assemblée de moustiques, il était temps pour nous d’y aller.

Jour 12

Marie-France et Nancy étant occupées toute la matinée au marché de Shediac, nous avons démarré cette recette en milieu d’après-midi. Nous la réalisions sans encombre. Nous passions un excellent moment. Si bien que nous n’avons même pas  vu le soleil se coucher. Prendre la route le soir, comme ça, cela ne paraît pas compliqué. Mais avez-vous déjà entendu parler de l’orignal ? Eh bien, autant vous dire qu’il ne vaut mieux pas en croiser un sur la route en plein milieu de la nuit. Pour éviter tout risque de collision, nous roulions à une allure fort modérée et deux fois plus attentifs : « Tu regardes à gauche, je regarde à droite ! ». Aussi, la route nous a paru un peu longuette. Heureusement, notre ange Holly nous attendait dans sa petite cabane au bord de la mer. Un vrai havre de paix ; tout ce dont nous avions besoin.

Jour 13

Ah le treizième jour… Un jour intéressant ce treizième jour. Ce dernier a commencé très tôt. Tout ça pour arriver en retard. Mais que s’est-il passé? D’abord, nous avions un peu de route à parcourir pour rejoindre notre étape du jour. Jusque là, on gère. Ensuite et bien nous étions tout simplement en retard sur notre calendrier de publication. Coincés dans un café avec une connexion wifi (et il n’y en a pas partout par ici), nous étions en pleine finalisation de l’article précédent des coulisses. Car oui, faire une recette par jour, l’écrire et la publier en français et en anglais dès le lendemain, c’est du boulot. Et les coulisses, encore un peu plus. Ce treizième jour, nous avons eu l’impression que nous n’arriverions pas au bout. Il faut dire que toutes ces rencontres et ces conversations sont autant d’histoires que nous aimerions partager avec vous. Mais force est de constater que nous ne sommes que deux et que les journées ne font que 24 heures (et que Stan est un gros dormeur ;)), alors nous ne pouvons pas toujours faire tout ce que nous avons prévu. C’est un peu frustrant.

Enfin arrivés à la Distillerie Fils du Roy, nous nous sommes laissés complètement emportés dans les fabuleuses histoires de Sébastien qui en connait un rayon sur l’Acadie. Lorsque nous nous sommes lancés dans la recette entre les barils de gin et autres spiriteux, nous avions les idées claires. Et pourtant, c’est là que la ganache a tranché ! Ça arrive, mais pas de panique, cela peut se rattraper. Donc si vous essayez de reproduire une recette et que la ganache prend une drôle de texture, n’y touchez plus. Remettez la simplement au froid quelques instants avant de la remixer de nouveau.

Jour 14

Après une journée de la veille riche en émotions et clôturées, il faut le souligner, par une dégustation complète des meilleurs spiritueux de la distillerie Fils du Roy, il n’était pourtant pas question de traîner au lit le matin du jour 14. Même si je l’avoue, nous n’aurions pas dit non à une petite grasse matinée. Encore une journée excitante cependant qui valait la peine de courir un peu. Nous avons eu la chance de passer du temps dans deux endroits historiques : le Village Historique Acadien et l’Hôtel Paulin, nous offrant un beau voyage au cœur de l’Acadie.

Jour 15

Bienvenue au paradis ! C’est réellement comme ça que nous avons perçu cette étape à la ferme Maury. Après tant d’intensité, nous avons apprécié prendre le temps pour cette dernière journée de notre parcours au Nouveau-Brunswick. Profitant d’un moment paisible au bord de la mer, en compagnie de gens charmants, c’était chouette, en toute simplicité. Une parfaite halte avant de se mettre en route pour l’Ile du Prince Edouard !

La semaine dernière, nous avons vécu des journées très intenses. Plus nous avons parcouru le Nouveau-Brunswick et plus nous avons eu l’occasion de découvrir l’histoire acadienne, plus nous avions envie d’en apprendre davantage. Cette semaine s’est aussi révélée pour nous le moment où nous avons pris conscience de nos limites. L’aventure est encore longue et c’est pourquoi la suite de cette histoire vous attendra demain…

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *