img_0479

Défi chocolat dans les Maritimes : jours 22 à 27

Les coulisses du défi chocolat dans les provinces maritimes

Relire le résumé des jours 16 à 21

Jours 22 à 27 : première semaine en Nouvelle-Ecosse

Alors que nous reprenions la route pour la Nouvelle Ecosse, nous savions qu’il nous faudrait à nouveau parcourir de la distance. Ne serait-ce que pour rejoindre notre première étape à Halifax, nous avions déjà plusieurs heures de voiture et la suite du périple s’annonçait du même acabit. Lors de la prise de rendez-vous avec nos hôtes, nous avons essayé d’optimiser au mieux notre itinéraire de voyage mais leurs agendas respectifs primaient bien sûr, nous obligeant ainsi à faire quelques crochets. Quelques bonnes surprises nous attendaient cependant en route comme un petit motel à Truro dans lequel nous avons pu nous faire une vraie soirée cinéma dans la chambre – le premier film que nous avons regardé du séjour d’ailleurs – ou encore un dîner au bord du lac avec Joey et Paul, deux hôtes exceptionnels du côté de Mineville.

Ah et évidemment la plus grande nouvelle pour nous à ce moment du challenge est que, si nous ne comptions pas les kilomètres, nous avions enfin toutes nos dates de fixées. Finalement, c’était relax, non? Oui, ou presque…

Jour 22

Pour notre premier jour en Nouvelle Ecosse, nous avions donc rendez-vous avec Kirsten du restaurant vegan Wild Leek à Halifax. En passant la porte d’entrée de la cuisine, nous n’avions aucune idée de ce que nous allions préparer. Après avoir discuté quelques temps au milieu des fourneaux, c’est finalement en posant nos yeux sur le comptoir que l’évidence nous a frappé. Ces cookies étaient là devant nous, délicieusement attrayant. Ni une ni deux, il était temps d’essayer de réaliser des cookies trempés dans le chocolat, une idée qui nous trottait dans la tête depuis quelques temps. Nous avons donc adapté la recette vegan de Kirsten. Et hop, la magie opérait. C’était chouette de pouvoir admirer notre production, fièrement exposée au milieu des autres gâteaux sur le même comptoir qui nous avait attiré au premier abord.

cookies-au-chocolat-comptoir

Jour 23

Notre étape à l’établissement Sugar Moon Farm a vraiment été un moment très spécial. Déjà, l’endroit est digne d’un conte de fée. La maison toute en bois est située en plein milieu d’une grande forêt d’érables. Ensuite, Quita, la co-propriétaire des lieux et toute l’équipe nous ont réservé un formidable accueil. Il semble qu’il y ait une bonne entente ici. Cela nous a évidemment donné envie de faire de notre mieux pour leur faire plaisir. Alors nous nous sommes attelés à la tâche. Et il semble que cela a porté ses fruits d’après ce que Mike, le responsable des réseaux sociaux, nous a rapporté. L’un des sous-chef avec qui il a eu l’occasion de travailler lui a exprimé tout le plaisir qu’il a eu à la dégustation à travers un néologisme, c’est « truffesque ». Whaou, excellent. C’est vraiment ça notre plus grand plaisir à nous, quand les gens se régalent et passent un bon moment.

Jour 24

Alors que nous pensions arriver à notre rendez-vous avec Fred Dardenne en passant la porte d’un magasin en construction, nous étions en réalité entré chez le voisin. Demi-tour donc et cette fois, on entre au bon endroit. Il faut dire que Fred n’a pas une grande devanture pour son magasin mais loue seulement un petit espace avec un très grand frigo dans l’arrière salle d’un restaurant français. Là au milieu de la chambre froide, nous avions tous nos sens en éveil. Fred nous faisait passer toutes ses dernières trouvailles et nous étions comme des fous à sentir et goûter les produits de la cueillette, laissant ainsi vagabonder notre imagination. Mais halte à la rêverie, Fred avait des produits à livrer. Nous l’avons donc suivi dans sa tournée avant de rejoindre sa maison où de nouveaux produits nous attendaient. Si nous n’avions pas un défi chocolat à relever, on peut vous dire que nous aurions pu y rester jusqu’au soir. Mais comme ce n’était pas possible, Fred nous a préparé tout un paquet d’échantillons que nous aurons l’occasion de tester plus tard. A suivre…

Jour 25

Ce qui est amusant au sujet de notre rencontre avec Tabitha, c’est que c’est en réalité sa marraine que nous avions rencontrée il y a de ça quelques temps en Colombie-Britannique lors d’un atelier chocolat que nous animions. Ayant eu vent de notre défi chocolat – qui n’était à ce moment pas encore fixé – elle nous avait mentionné avoir de la famille à Halifax. Nous sommes donc restés en contact et s’est ainsi que nous avons fait la connaissance de Tabitha et de sa famille aimante. Ils nous ont fait passé une délicieuse après-midi. Non seulement, ceux-là sont des fins palais mais ont aussi un sens de l’humour bien aiguisé. Nous nous sommes bien marrés.

Jour 26

Pour cette nouvelle rencontre, c’est Judy qui nous avait contacté via les réseaux sociaux. Coach bien-être, elle avait vu que nous serions de passage dans la région et nous a proposé de concocter une recette santé. Super, le thème nous plaisait bien. Nous avions donc tout prévu pour réaliser une recette pauvre en glucides, profitant de tous les bienfaits du cacao. Mais nous n’avions pas compté sur le fait que Judy était intolérante au lactose. Mince. Alors voilà ce qui s’est passé dans les coulisses. Stan a fait un premier essai en remplaçant la crème par du lait de coco. Le résultat était peu concluant. Le goût était bon mais la texture un peu ferme. Ok trop ferme. Nous nous sommes donc rabattu sur une mousse à base de chocolat et d’eau et c’est tout. C’était la première fois aussi que l’on tentait l’expérience au siphon. Ca a bien marché, si ce n’est que nous avons servi deux bols au lieu de quatre. Le reste était resté collé dans le siphon. Ne vous inquiétez pas, depuis, on a réajusté la recette. Maintenant, elle marche parfaitement bien et le résultat est très aérien. C’est surprenant.

Jour 27

Parfois, il nous est arrivé de réaliser deux recettes parce que la première était compliquée. D’autres fois, il nous est arrivé d’en réaliser deux juste pour le fun. Comme chez Alex et Caitlyn qui nous avait sélectionné deux produits locaux ; les poires et un autre ingrédient mystère. Vous aimeriez peut-être savoir lequel ? Un peu de patience, nous vous le révélerons très certainement dans quelques temps. Pour cette matinée en tout cas, tout s’est déroulé comme sur des roulettes. Ouf, ça fait du bien quand un plan se déroule sans accroc !

Oh la la, nous arrivions déjà à la fin de cette nouvelle semaine en Nouvelle Ecosse. Nous étions prêts à entamer la dernière ligne droite avec encore trois étapes et pas des moindres. Nous étions surexcités !!! A suivre !

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *