Un Noël CAP ou pas CAP

biscuit spirale chocolat curcuma
Boîte n°23 : biscuit spirale chocolat curcuma

Après une bonne nuit de sommeil, Zack prend son courage à deux mains pour rappeler Emelyne comme le lui a soufflé Julie. Emelyne décroche :

– Allo Emelyne, c’est Zack !
– Salut Zack, ça va ?
– Oui, ça va. Je voulais juste m’assurer qu’il n’y avait rien de grave comme tu as dû partir soudainement l’autre jour.
– Non, tout va bien. Juste un imprévu. Tu sais…
– Ok, super. Enfin, je veux dire, je suis soulagé. Tu…enfin…
– Oui, je suis vraiment désolée d’avoir dû me sauver comme ça. Ce n’était pas très correct. On peut peut-être reporter ce café. Enfin, si tu veux toujours ?
– Reporter notre café ? Mais oui bien sûr ! Je voulais d’ailleurs te proposer quelque chose. On s’organise un goûter pour fêter Noël le 25 décembre avec Luc, Laurie…
– Et Julie ?
– Oui, Julie, la sœur de Laurie. Son copain sera là d’ailleurs.
– Ah Julie est la sœur de Laurie. Bien sûr. [Emelyne rougit au téléphone] Ben oui, ce serait super !
– Génial ! L’idée est d’amener chacun un petit cadeau à moins de 5€ qu’on s’échangera au goûter.
– Ça a l’air sympa.
– Génial ! A dimanche alors ! Bon réveillon !

Zack saute de joie quand il raccroche. Apparemment, ce n’était pas un rendez-vous galant ; Emeylne n’aurait pas proposé de reporter le café. Enfin, il le croit. Après ce coup de fil, Zack se penche ensuite sur sa recette du jour : des biscuits spirales au curcuma et au chocolat. Luc lui avait indiqué les produits de la maison du Curcuma pour des saveurs originales à marier avec le chocolat. Il prépare deux pâtes différentes pour son biscuit. Il les étale finement et les superpose avant de les rouler minutieusement pour former un boudin. Il découpe ensuite de minces tranches qu’il fait cuire une dizaine de minutes au four. Cela sent drôlement bon. Il laisse refroidir ses biscuits avant d’en déposer un dans la boîte n°23.

André passe à la même heure pour procéder à leur échange. Zack fouille dans le sac apporté par André pour y chercher l’enveloppe qu’il ouvre immédiatement. Il y découvre la note suivante :

« Osée ! Votre recette était osée ! Le trompe-l’œil de l’huître était tout simplement bluffant. Auriez-vous tenté par cette recette de tester ma témérité ? Sachez, mon cher Zack, que je suis un homme qui aime les risques. D’ailleurs, je suis heureux d’en avoir pris. Le résultat était époustouflant révélant à la dégustation des notes feutrées ; comme de la châtaigne je dirais. Incroyable ! Vraiment incroyable ! »

En lisant ces mots, Zack est abasourdi par les propos si enthousiastes de Mr Hellerman. Intérieurement, il jubile. Il est heureux de voir que Mr Hellerman a ainsi gardé une âme d’enfant.

curcuma

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *